Les activités en maternelle

Eveiller les esprits, susciter la curiosité

1/12
Classe de ferme à la Géronne

​​
Expérience  réussie, tous ont été diplômés «Petit fermier en herbe»!

Nous nous sommes occupés des animaux de la ferme : les lapins, les ânes, les lamas, les chèvres, les poules et les coqs, les chevaux, les poneys, les moutons, les sanglochons et les vaches.

Nous nous sommes baladés à dos d’âne. Canedou et Véga avaient des sabots. Ils ont marché, trotté et même galopé!

Nous avons fait également un tour en char à bancs, et un en tracteur.            

Nous avons aussi fait du beurre et du pain. 

Nous avons beaucoup rigolé dans les douches. Nous avons joué avec les jeux de l’école que madame avait pris, et avant de s’endormir, la «madame» de notre chambre nous lisait une histoire...                               

1/3
La phonologie des sons

​​

Tout au long de cette année, notre classe a été rythmée aux sons des alphas. 

 

Ceux-ci nous ont fait découvrir les sons et la lecture.

 

Ils nous ont également suivis dans notre graphisme, dans nos psychomotricités, dans notre affectif… 
Si, si, on leur doit beaucoup aux Alphas!                       

1/1
Les mesures de longueurs

​​

Madame Angélique nous a mis face à une situation problème: «Voici une bruyère Erika. J’aimerais en placer tout au long du chemin menant au chalet.  Seulement, je ne sais pas combien je dois en acheter. Je compte sur vous pour me dire combien il en faudra tout en sachant qu’entre deux bruyères, il faut laisser cet espace (espace de 2 carrelages de la cour délimité à la craie).»

 

Nous émettons alors diverses hypothèses, vérifions et les utilisons ou non. Après, «On va prendre les carrelages… mon pied (la longueur)… le pied de madame…», la proposition de prendre un bâton de bois pour mesurer va faire l’unanimité. Toutefois, nous n’obtenons pas tous le même nombre de bruyères à acheter. Alors, quoi? Et oui, il faut reporter l’étalon (bâton de bois) de manière précise. Ainsi, nous sommes arrivés au nombre de 26 bruyères. Il ne reste plus qu’à planter…

                       

1/1
La transformation d'état de la matière

​​

Voici la petite expérience réalisée en classe pour comprendre ce qu’est la neige… quelques heures séparent ces deux photos...

La neige a fondu et est revenue à l’état liquide : de l’eau.

                       

1/1
L'ouverture au monde artistique 

​​

Nous nous sommes adonnés à un projet artistique

« A la manière de Keith Haring… »

Voici une partie du résultat…

1/3
La familiarisation avec les masses (poids)

​​

Nous avons également fait quelques sorties culturelles à la Maison de la Culture d’Arlon et au cinéma de Virton...

 

Une de ces pièces de théâtre a été le point de départ de notre familiarisation avec les masses (poids).  En voici un aperçu...

                       

1/2
Les opérations mathématiques et la résolution de problèmes

​​

Nous avons été mis face à une situation problème :

« Voici 40 euros que nous offre Monsieur Themelin pour l’achat de lavandes.  Combien de lavandes pouvons-nous acheter tout en sachant qu’une lavande coûte 1,50 euros (1 euro et 50 cents) ? »
 

Avec à notre disposition 27 pièces d’un euro et 26 de 50 cents, une des hypothèses proposées a été vérifiée.

 

Il ne nous restait plus qu’à aller acheter ces lavandes

et à les planter !

1/1
L'approche de la 3D et de la 2D

​​

Nous avons réalisé la maquette en 3D d’un circuit réalisé en psychomotricité.  Ensuite, nous en avons fait le plan en 2D !

Voyez plutôt !

1/2
La fancy-fair

​​
Nous avons présenté les légendes de Gaume sur scène: la 1ère légende, la nôtre, était celle du Trou des Fées. Il y avait les fées, le berger, Nanette la femme du berger, les vaches et les chèvres.  Nous étions déguisés et grimés. Chaque légende était présentée sur un écran par des petits films et sur scène par les enfants. 

063 58 86 80 ou 0478 05 77 09   /   ec005102@adm.cfwb.be  /  8A, rue Belle-Vue, 6760 Ethe-Belmont

© 06 2013 by EFCFEB All rights reserved.